27 Nov

Attitudes positives et adaptées, clés pour la réussite d’un projet

Comprendre l’importance de l’attitude dans la réussite d’un projet: il y en a certaines qui doivent nous accompagner tout au long du projet et d’autres qui sont à appliquer à une étape déterminée. Je vous mets en garde aussi contre les attitudes négatives qui peuvent pénaliser lourdement le bon déroulement d’un projet.

 

Splution projet MAT

 

Très souvent lorsqu’on aborde un projet la première préoccupation est se donner les moyens d’établir une première estimation de la portée, des coûts, des ressources nécessaires….

Ensuite, une fois que la décision est prise de commencer le projet, nos pensées se dirigent vers le choix de la méthode optimale à appliquer, les meilleurs outils à utiliser : on se souvient de projets similaires qui peuvent le plus nous aider, des erreurs à éviter…. on pense à peu près à tout, notre vision technique de la solution commence à se mettre en place !

C’est naturel et normal d’essayer de trouver une réponse à une question posée et c’est bien à cette tâche qu’on investit tous nos efforts …et le facteur humain dans tout ça ?

Eh bien….très souvent on l’oublie parce qu’on n’arrive pas trop bien à le saisir, à comprendre son importance : on ne comprend pas donc on oublie.

Grave erreur : combien de projets ont échoués à cause d’une mauvaise entente entre les membres d’une équipe de travail ou pour des mauvais choix du chef de projet au mauvais moment…et j’en passe !

Une des nouveautés de mon approche est tenir compte du côté humain du projet dès le début et lui donner l’importance qui mérite tout le long de la réalisation du projet.

Vous pourrez apprécier vous-même les effets positifs : qu’est-ce qu’il y a de mieux que de voir que le courant passe entre les différents acteurs du projet et que notre attitude nous fait avancer vraiment pour trouver la meilleure solution ?

Mais voyons plus concrètement comment on tient compte du facteur humain dans la solution projet MAT : on a des attitudes incontournables qui doivent nous accompagner tout le long du projet et puis il y a n’a d’autres qu’on doit appliquer à des moments concrets.

 

Attitudes piliers : à appliquer tout le long du projet

 
Par mon expérience de plus de 20 ans dans la gestion de projet j’ai pu constater qui a certaines attitudes qui sont indispensables pour avancer dans la bonne direction, voyons-les donc dans le détail:
 

Y croire

Comment on peut penser de donner le mieux de nous même si on ne croit pas en nos possibilités et encore comment on peut espérer de trouver la meilleure solution si on ne croit pas vraiment en ce qu’on propose ?
 


CONSEIL ATTITUDE

Se poser la question :

Est-ce que le projet ou l’idée m’intéresse vraiment et pourquoi ?

Bien réfléchir et répondre très sincèrement.
La réponse doit être positive pour poursuivre, sinon il faut comprendre les raisons et essayer de   se motiver pour s’intéresser vraiment au projet, condition indispensable pour donner le meilleur de vous-même.

 

Être positif

La négativité entraine de mauvaises relations entre les différents acteurs et que la personne qui présente cette attitude soit un sérieux obstacle au bon déroulement du projet. Et encore pire, elle est très contagieuse et elle peut avoir des effets dévastateur sur le projet : il faut l’éliminer dès le début.
 


CONSEIL ATTITUDE

Il y a toujours un côté positif des choses, il faut apprendre à le trouver, savoir le déceler.

Pour cela je vous conseille de vous poser les questions suivantes dans le cas où tout semble aller contre vous:

Quelle est le point positif ? Quelle leçon je peux en tirer ?

Réfléchissez et notez les réponses : lisez attentivement ça vous aidera de suite à voir les choses différemment, c’est le début de la « positive attitude ».

 

Savoir écouter

Les conseils des autres peuvent nous apporter beaucoup : on ne doit pas oublier d’être à l’écoute, on ne peut pas tout prévoir, tout seul. Cela nous permet de mieux comprendre les nécessités réelles du projet pour donner plus de qualité à la solution.
 


CONSEIL ATTITUDE

Lorsque vous écoutez quelqu’un, je vous conseille d’abord de vous mettre dans la peau de l’autre, pour comprendre son point de vue. C’est un moyen d’écouter vraiment ce qu’il dit en laissant de côté nos propres préjugés et notre vision des choses qui peut nous limiter dans la recherche de la meilleure solution.

 

Être ouvert au changement

On ne doit pas voir les nouveautés et les imprévus comme des facteurs négatifs : c’est l’opportunité qu’on a de bien adapter la solution qu’on propose à la réalité du projet, il faut donc se remettre en question en permanence.
 


CONSEIL ATTITUDE

Pour être prêts à modifier et à adapter notre solution, il faut d’abord faire le vide par rapport à ce qu’on a fait , ensuite il faut se dire que tout changement ne peut être que positif et surtout il faut y croire!

 

Attitudes pour chaque moment du projet

 
Une fois qu’on a bien en tête les attitudes qui vont nous aider dans les différentes étapes du projet, on peut prendre le temps de voir quelques exemples de comme à certains moments une attitude adaptée peut nous donner un sacré coup de pouce:
 

Prendre son temps

La réflexion est une attitude primordiale et indispensable, surtout dans la première phase du projet (réfléchir de la solution projet MAT). La première idée qui nous vient à l’esprit n’est pas, le plus souvent, la meilleure : il faut la travailler et prendre son temps pour le faire.
 


CONSEIL ATTITUDE

attendre pour reprendre la réflexion plus tard est une bonne attitude pour vérifier que la solution qu’on propose est adaptée ou pour en trouver une si on n’arrive pas à la voir clairement dans un premier temps.

 

Pas se perdre dans le détail

Il y a des moments où arriver jusqu’au moindre détail d’une analyse peut nous faire perdre la vision globale dont on a besoin. C’est ce qu’il faut éviter lorsqu’on est dans l’étude de l’existant : on est en « mode survol », pas question de s’attarder sur les détails.
 


CONSEIL ATTITUDE

Pour ne pas trop détailler il est parfois utile de faire un schéma type arborescence et pour chaque point qu’on traite bien vérifier qu’on ne dépasse pas le niveau de détail souhaité.

 

Être patient

Parfois, quand on doit réaliser une tâche longue et peut être moins intéressante, la première réaction, naturelle certes, est de trouver le meilleur raccourci pour passer à autre chose.
C’est le cas très souvent lorsqu’on doit vérifier, dans la vérification finale per exemple, où il faut suivre une certaine méthodologie pour assurer la qualité du résultat : soyons patients donc, surtout dans les moments clés.
 


CONSEIL ATTITUDE

la première réaction, lorsqu’on doit exécuter une tâche est d’aller le plus vite possible pour passer à la tache suivante. Ce n’est pas la bonne attitude parce-que très souvent la première façon d’aborder les choses n’est pas la meilleure. Il faut se donner le temps de penser d’autres alternatives qui sont dans la plus part des cas meilleures et elles vous feront gagner encore plus de temps !

 

Être méthodique

Si on définit des méthodes c’est pour qu’elles soient appliquée ! Si le point « a » doit s’exécuter avant le point « b » c’est bien pour quelque chose….il faut être très attentif à cet aspect quand on applique la définition de l’analyse, dans la phase agir de la solution MAT.


CONSEIL ATTITUDE

Lorsqu’on applique une méthode, il faut exécuter point par point la démarche définis sans rien oublier. Ne pas passer à l’étape suivante jusqu’à ce qu’on n’est pas sûr d’avoir tout réalisé.

 

Attitudes à écarter impérativement de notre projet

 
Il faut à tout prix éviter que les attitudes négatives empoisonnent notre projet, pour cela je vous conseille de ne pas sous-évaluer ce type de comportement et d’agir le plus tôt possible pour les éradiquer net !
 

Négativité

On l’a bien vu quand on a parlé des attitudes piliers dans ce même article, la négativité est l’un des pires cauchemars du chef de projet en plus elle peut avoir un effet domino sur toutes les personnes impliquées dans le projet. Il faut vite la repérer, pas la sous-évaluer et l’éradiquer sans merci.
 


CONSEIL ATTITUDE

Face à une attitude négative, il faut trouver les arguments basés sur des faits réels qui démontrent que cette vision est tout simplement hors de la réalité et il faut l’abandonner au plus vite.

 

Précipitation

Il y a des moments où la pression monte, les délais commencent à ne pas être respectés : on veut aller vite, rattraper le retard et on commence à faire tout et n’importe quoi !
Il faut dire stop, peut être le moment est venu de réadapter notre projet à la nouvelle situation.
 


CONSEIL ATTITUDE

La meilleure attitude à tenir quand on voit que les faits nous dépassent est s’arrêter, réfléchir, attendre le temps nécessaire pour avoir une vision claire des choses et enfin mais seulement quand tout est clair agir en tenant compte du résultat de notre réflexion.

 

Manque de communication

Pour que tout fonctionne correctement, l’information doit passer sans limite : les acteurs du projet sont très dépendant l’un de l’autre, il faut qu’ils soient informés de tout ce qui se passe par rapport à leur rôle pour qui puissent travailler dans les meilleurs conditions.
 


CONSEIL ATTITUDE

Favoriser le plus possible la communication passe par réaliser des réunions périodiques de suivi, informer par mailtéléphone les personnes impliquées de tout type d’information qui puisse les concerner.

 

Pas d’esprit d’équipe

Être le protagoniste, penser de tout savoir sont les défauts de certaines personnes qui posent un sacré problème à l’exécution d’un projet. Ils n’écoutent pas, ils pensent être les meilleurs…il faut essayer au plus vite de les obliger à participer et à collaborer avec les autres.
 


CONSEIL ATTITUDE

Il faut agir tout de suite en expliquant à la personne en question que son attitude est contraire à notre philosophie de travail : il faut lui expliquer clairement qu’est-ce qu’on attend de lui.
S’il n’y a pas d’amélioration ni envie de changer on écarte tout simplement cet individu du projet.

 
 

J’ai voulu vous faire comprendre l’importance que peut avoir l’attitude dans la réussite d’un projet.
Vous avez pu constater que certaines manières d’être peuvent nous aider énormément tout le long du projet : je vous ai aussi donné quelque conseil pour les adopter.
Ensuite on a vu qu’à certains moments il y a des attitudes qui nous aiderons à mieux avancer vers un résultat de qualité.
Enfin je vous ai mis en garde contre certaines attitudes négatives qui peuvent littéralement faire échouer un projet et qui faut combattre à tout prix.
Si vous voulez vraiment réussir votre projet découvrez la solution projet MAT

Votre avis m'intéresse, allez-y !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *