21 Oct

Les questions qui nous aident à réfléchir

Découvrir la puissance des questions : elles peuvent inciter à la réflexion pour trouver la bonne réponse.
Pour atteindre notre objectif, il faut d’abord bien se centrer sur ce qu’on recherche pour passer ensuite à trouver la bonne question.
Le résultat est assuré si on termine par une bonne réflexion et si on arrive à bien retenir la réponse: l’écriture nous aide à y parvenir.

 

Des questions…on en répond des dizaines pendant une journée : la plupart on les oublie dans le 10 minutes qui suivent, c’est donc pour nous quelque chose de très banale qui n’a pas vraiment trop d’intérêt.

 

Les qüestions qui nous aident a réfléchir

 

Et bien je vais vous faire changer d’opinion, vous verrez !
Dans cet article je vais vous faire découvrir l’importance d’une question bien posé et l’aide qui peut vous apporter.
Mais voyons comment s’y prendre, commençons tout d’abord à bien définir ce qu’on veut savoir, sans ambiguïté.

 

Qu’est-ce qu’on recherche ?

Ce qui pourrait sembler une évidence et pourtant dans la pratique ne l’est pas, est définir clairement le sujet de notre question, on doit donc tout simplement donner la réponse à :

 

Quoi?

 

Quelque conseil pour vous aider : on doit trouver une phrase courte qui se compose de quelques mots. Si on a plusieurs résultats il faut opter pour une phrase qui les décrive tous et, si ce n’est pas possible, je vous conseille de les séparer en plusieurs phrases.

Voyons un exemple pour mieux comprendre :

Je veux acheter une voiture dont le prix ne dépasse pas les 15.000 € et louer une place de parking pour la garée près de chez moi.

On voit clairement qu’on ne peut pas répondre par une phrase courte à la question « Quoi ? » : il y a deux sujet bien séparés dans ce qu’on recherche, la voiture et le parking.

Les deux phrases qui décrivent les sujets de notre recherche sont :

  • Achat d’une voiture à moins de 15.000 €.
  • Location d’une place de parking.

 

La bonne question

Problème du sujet de la question résolu : on passe maintenant à formuler une question adaptée.

L’objectif qu’on se fixe est de trouver une question qui soit :

  • Claire : une seule phrase courte, directe idéalement de pas plus de 10 mots.
  • Pertinente : elle doit être uniquement centrée sur le sujet qu’on vient de définir.
  • Orientée à la réflexion : elle ne doit pas suggérée directement la réponse. Si on dit par exemple : la Renault Clio est-elle la voiture qui me convient ?Ensuite je vous conseille de commencer la question de préférence par : Quel, Qu’est-ce que, Est-ce que, Comment…
  • Ce sont des expressions qui invitent à penser et orientent clairement notre réflexion dès le début de la phrase.
  • On voit bien qu’on limite fortement le choix, le oui et le non sont les seules réponses possibles : pas de réflexion donc dans ce cas.

 

La bonne question

 

Reprenons la phrase « Achat d’une voiture à moins de 15.000 € » de l’exemple qu’on a vu précédemment, en appliquant ce qu’on vient de voir la bonne question est :

Quelle voiture je peux m’acheter ?

C’est une phrase simple de moins de dix mots : elle est donc claire et le sujet principal est bien mit en évidence (achat d’une voiture). On peut aussi remarquer que plusieurs réponses sont possibles et le mot « quelle » nous invite clairement à réfléchir sur la marque et le modèle de la voiture.

 

Et maintenant….la réflexion !

On doit d’abord alimenter notre réflexion : il faut se renseigner le plus possible sur le sujet.

Internet est un moyen très efficace pour rechercher de l’information, on doit tout de même suivre quelque simple règle : dans mon article Le meilleur de Google je vous donne quelque conseil pour réaliser une recherche de qualité.

 

Et maintenant….la réflexion

 

Ensuite, pour bien réfléchir, il faut être concentré sur le sujet : la lecture est une aide remarquable pour y parvenir.

Lisons donc attentivement la question et prenons le temps de bien visualiser chaque mots, on attend, sans se précipiter, que les idées nous viennent à l’esprit.

On note une première réponse qui n’est pas forcement la bonne…il faut se donner le temps de trouver la bonne réponse. Pour cela je vous conseille de répéter ces simples pas à distance de quelques heures, voir une journée entière si nécessaire : le temps de penser à autre chose pour oublier la réponse précédente.

 

Objectif : fixer le résultat

Une fois qu’on est réellement convaincus, on note la question et notre meilleure réponse.

L’écriture est une façon simple, mais très efficace, de conserver une idée dans le temps : on peut la relire pour qu’elle reste bien gravée dans notre mémoire et on peut la consulter quand on en a besoin.

 

fixer le résultat

 

Une façon donc de fixer le résultat pour utiliser la réponse obtenu ultérieurement : elle peut être une bonne base pour répondre à d’autres questions ou pour nous donner de nouvelles idées.

 

On a pu voir qu’une simple question peut être vraiment utile pour aider à réfléchir, mais à certaines conditions.Il faut commencer par bien cerner le sujet avant de formuler une question claire en suivant une méthode simple.

La réflexion est donc une conséquence directe d’une question bien posée : elle doit être précédée d’une recherche d’information de qualité, elle doit se réaliser sans précipitation pour laisser mûrir la réflexion.

On utilise l’écriture pour fixer la bonne réponse dans le temps.

Si vous voulez vraiment réussir votre projet découvrez la solution projet MAT

Votre avis m'intéresse, allez-y !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *