09 Sep

Project management: les 3 tendances à ne pas manquer

Le project management est le reflet de l’évolution constante des entreprises: beaucoup de changements mais une tendance claire se dessine par-dessus tout. Les organisations veulent laisser derrière elle le modèle de gestion classique et passer progressivement au tout-digital. C’est une évidence, les tempos de la mise en service sont très variés mais on remarque des évolutions importantes au niveau de l’organisation, les outils et les attitudes!

Idées en realité

Image par Gerd Altmann de Pixabay

 

1- Project Management Office

Je vous ai mentionné des changements organisationnels au sein des entreprises: de l’autre côté de l’Atlantique c’est une réalité depuis déjà quelque temps. L’idée est de gérer les projets de façon intégrale d’un point de vue stratégique et non plus seulement opérationnel. Une révolution qui donne l’importance qu’elle mérite à la gestion des projets, mais il faut se préparer à cette nouvelle approche. Pour cela deux bonnes pratiques peuvent être de très grande utilité:

  • Choisir un leadership approprié: avant de mettre en place un bureau de gestion de projet il faut réfléchir à l’organisation de cette nouvelle structure. Un facteur clé est de bien choisir le leader. En effet on n’a plus besoin d’un simple gestionnaire qui assure le suivi quotidien de l’avancement des projets. On recherche de nouvelles compétences essentielles comme celle de bon communicateur, est d’excellent stratège.
  • Bien cibler et adapter les objectifs: le PMO doit être vraiment utile. Pour cette raison il faut que ces objectifs soient clairs et adaptés aux besoins réels de l’entreprise. Par conséquent il est très fortement conseillé de définir les projets stratégiques entre tous les acteurs: décideurs, sponsors, utilisateurs clés. Cette bonne pratique doit se répéter périodiquement pour assurer d’être en ligne avec les nécessités de l’organisation. Pour être efficaces il vaut mieux prioriser les projets qui peuvent avoir plus de visibilités et de résultats avec le moins d’efforts.

 

2- Logiciel centralisé en nuage

Les logiciels de gestion intégrale des projets sont très nombreux est disposent d’une grande variété de fonctionnalités. Il est primordial donc de bien cibler la plateforme à utiliser pour en tirer un maximum de profit. Je vous présente, par ordre de priorité, les trois critères qui sont à mon avis incontournables pour réussir votre choix:

  1. la solution doit être multi-dispositif et en nuage: l’accès depuis n’importe où, à n’importe quel moment et avec tout type d’appareil est une condition nécessaire car les profils qui accèdent au logiciel sont très variés. En effet les sponsors et décideurs utilisent le plus souvent des dispositifs mobiles, les utilisateurs clés, les chefs de projets se servent plutôt d’ordinateurs de bureau. La plage horaire des connexions est aussi différente en fonction des utilisateurs, par conséquent la plateforme doit être accessible à tout moment.
  2. Outils collaboratifs avancés: une collaboration effective entre différents utilisateurs qui puisse se réaliser à n’importe quel moment, indépendamment du lieu de connexion, ne peut se mettre en place qu’avec des outils de collaboration qui utilisent les dernières technologies. Pour cela il faut s’assurer que les données de la solution proposée soient mises à jour en temps réel. En plus la plateforme doit disposer de tous les mécanismes de communications nécessaires pour réaliser au moins des chats, des vidéoconférences et du partage d’information.
  3. Tableau de bord complet et adapté: disposer de l’information essentielle et adaptée aux différents profils est un aspect prioritaire. Une façon très efficace d’y parvenir est de mettre en place des tableaux de bord qui utilisent une navigation de type « drill down » (zoom avant). En effet cette technique permet de voir le résumée des données plus significative et, si nécessaire, d’accéder au détail en sélectionnant tout simplement l’information qui nous intéresse.
    La présentation doit évidemment s’adapter à chaque profil d’utilisateur.

 

3- Intelligence émotionnelle

L’importance des émotions dans la vie professionnelle en général est de plus en plus évidente. En effet les grands changements qui découlent de la transformation numérique et la forte pression exercée sur les équipes projets en sont une preuve flagrante.
La gestion de projet, pour bien s’intégrer dans cet environnement, doit tenir compte de cet aspect très important. Pour y parvenir il faut agir à deux niveaux:

  1. Gérer les émotions pour avoir le meilleur résultat de l’équipe projet. Savoir motiver, conduire un groupe de spécialiste et gérer les conflits, sont les trois compétences phares, requises à un chef de projet. En effet avant toute chose il faut savoir choisir un leader qui sache soutenir les membres de son équipe pour les mettre en valeur tout en étant ferme pour atteindre les objectifs.
  2. Bien maitriser l’aspect émotionnel pour la gestion du changement et de la communication. Pour être efficace le project management doit faire face à deux défis majeurs. Le premier consiste à savoir gérer le côté humain des processus de transformation numérique des entreprises. Le second est de produire une information de qualité à tout moment, par une stratégie de communication efficace et bien ciblée.

 

Si vous voulez avoir un aperçu de la solution projet MAT, vous trouverez plus d’information ici.
 
Partagez vos idées, posez vos questions n’hésitez pas!

 

Votre avis m'intéresse, allez-y !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *